Le Jugement de Salomon

et l’Ecclésiaste.

 

« Si tu veux acquérir un ami,

acquiers-le dans l’épreuve

et ne te hâte pas de te confier à lui. »

L’Ecclésiaste.

*

L’Ecclésiaste est un terme hébreu. Il signifie : « Celui qui s’adresse à la foule ».

L’Ecclésiaste est composé de 12 chapitres. C’est l’un des livres sacrés de la Bible. Il appartient à l’Ancien Testament et pourrait être dû au Roi Salomon*, Sage parmi les Sages de Jérusalem qui vécut de 970 à 931 av. J.C. et dont le Temple a une portée historique (et politique) considérable.

La Bible hébraïque comporte une partie intitulée les Ketouvim, soit « Autres écrits » et c’est là que se place l’Ecclésiaste. Ils sont précédés par la Loi, appelée la Torah, et aux Livres prophétiques que sont les Kevi’im.

Les chrétiens placent l’Ecclésiaste dans l’Ancien Testament, entre les Proverbes et le Cantique des Cantiques.

L’écclésiaste s’adresse à la foule pour l’exhorter à la Sagesse et bannir la Vanité mais il répand parfois des aphorismes dont le but est le même.

Salomon, dont la sagesse* est reconnue (mais le mode vie contesté), succède au roi David, son père, pour diriger le royaume israélite unifié. Il fait construire un Temple sur le Mont Moriah pour célébrer en un seul lieu le culte de Jéhovah (Yahvé), Dieu d’Israël mais qui sera détruit par Nabuchodonosor II et son armée babylonienne. Ces faits sont racontés dans les Livres prophétiques.

Image
Mur des Lamentations.

Image : wikipedia.fr 

Détruit et reconstruit plusieurs fois, ne subsiste qu’un mur d’enceinte, le Mur des Lamentations.

 * Le Roi Salomon rend la justice à ses administrés qui ont recours à sa grande sagesse, même dans les cas les plus difficiles. Ainsi un jour, deux femmes font appel à lui. Elles ont chacune un enfant du même âge et du même sexe. L’un d’eux vient de mourir étouffé dans son sommeil. L’une et l’autre affirment que l’enfant vivant est le sien.

Par souci d’équité, Salomon ordonne de couper le bébé en deux parties afin que chaque femme en ait la moitié. Immédiatement la vraie mère le supplie de donner l’enfant à l’autre femme afin que son enfant survive.

Image
Image : wikipedia.fr

Image : wikipedia.fr 

Nicolas Poussin peint « Le jugement de Salomon » en Italie en 1649. Le tableau est aujourd’hui au Musée du Louvre.

***

 

Type de contenu