Ajouter un commentaire

Traditionnelle fête de la roselle à Taïwan.

 

 

Traditionnelle fête

 

de la roselle à Taïwan.

 

 

 

 

Image : taïwaninfo.nat.gov.tw/

Aimable crédit de Liberty Times News.

 

Adolescents du peuple Paiwan*

 

 

Le district taïwanais de Taitung ayant prévu une promotion pour son tourisme local, des adolescents organisent la cueillette de la roselle, fleur d'hibiscus**, qui entre dans la composition de boulettes de riz gluant incorporées dans un plat salé ou sucré à moins que ce ne soit dans des produits de santé. 

 

 

Image : blog.interflora.fr

 

Fleur d'hibiscus.

 

 

Image : freepng.fr/

 

Boutons de roselle.

 

Taitung se situe sur la côte sud est de l'ile de Taïwan, en bordure de l'Océan Pacifique.

 

 

 

 

Image : wikimedia.org

 

 

 

* Le "peuple paiwan", comme il se nomme, est une ethnie aborigène austronésienne*** qui, comme les autres ethnies aborigènes de l'ile, a profité de l'arrivée de congrégations catholiques et presbytériennes chassées par le communisme chinois. Cela leur permit de sortir de l'obscurantisme imposé par l'occupant chinois, puis japonais qui rétrocéda enfin  l'île (appelée Formose) en 1945. 

Ces aborigènes font maintenant fièrement reconnaître et connaître leur culture lors de fêtes traditionnelles qu'apprécient les touristes.

 

 

 

 

Image : wikipedia.org/

 

 

Carte de répartition des ethnies.

 

 

 

 

Image : sanzabl01a.wordpress.com/

 

 

 

Panneau mural sculpté jelep (droit) –

Maison de Wang Lung-ch’eng –

Maison des hommes qui tient lieu de temple chez les Rukaï.

 

Image : garlandmag;com/article/paiwan/

 

Cortège traditionnel de mariage.

 

** L'hibiscus, dont le nom change en fonction du pays où il fleurit, s'appelle aussi roselle ou encore oseille de Guinée. En Egypte, la boisson rafraichaissante bien connue des touristes, est appelée karkadé (carcadet). Elle est composée de calices de fleurs séchées.

Cette plante, facile à vivre en climat tropical, est très répandue en Afrique et en Asie. 

 

*** Précédant la langue indo-européenne, l'austronésien est essentiellement un groupe ethnolinguistique dont on estime l'origine à environ 5.000 ans avant J.C.    Il est constitué d'environ 1.200 langues réparties  de Madagascar aux Iles Hawaï.  Il recouvre également la totalité des iles indonésiennes, malaisiennes, mélanésiennes, etc.

 

 

 

***