Ajouter un commentaire

Potion coloniale hanoïsante !

 

 

 Potion coloniale hanoïsante !

 

 

Capture d'écran

" Beauté et Santé en 1900."

Partagon Diaporama MMXXI - SKNA Production 2021.

 

 

Elixir d'Hanoïne

est le témoin d'une colonisation française effrénée en Asie au 19è siècle. Asie dont l'Histoire séculaire est parfois malmenée par le colonisateur.

 

11è siècle.

 

L’empereur Ly Thaï Tong choisit  Hanoï comme capitale politique et socio-culturelle de la nation vietnamienne après avoir vu un dragon s’envoler lorsqu’il arrive à la citadelle. Au cours de son règne, après avoir érigé un monument au Maître Confucius*, il construit des manufactures de soies, meubles et céramiques, n’hésite pas à couvrir le pays de pagodes. La plus célèbre, la Pagode au Pilier Unique** témoigne d'un bouddhisme omniprésent  tandis que  Le Temple Qu’an Th’anh est dédié au taoïsme.

 

Image : authentikvietnam.com

La Pagode au Pilier Unique.

13è siècle. 

 

Hanoï s’agrandit, ouvre des écoles de calligraphie** et d’arts martiaux tandis que les Grands de la Cour impériale s’évertuent à transmettre dans les provinces le savoir des nouvelles techniques, installer une bureaucratie nationale  et des préfets locaux.

 

Hanoï s'étend et devient une cité marchande prospère, renommée, alimentée par les villages alentour où les nombreux artisans accroissent les richesses de la capitale impériale en soiries, bois, céramiques, éventails etc... Les razzias mongoles et chinoises ne parviennent à imposer la suzeraineté Ming qu’en 1400 (pour une dizaine d’années) avant que ne s’installe une période dorée sous des dynasties qui encouragent la culture.

 

Or, après un siècle d’or, les luttes de pouvoir favorisent la main mise chinoise à l’affût, puis un sursaut patriotique reprend le pays mais les révoltes paysannes se succèdent. La ville décline alors lentement jusqu’à être détrônée de son titre de capitale au profit de Hué, rebaptisée Hanoï en 1831.

Quant à la ville abandonnée par la classe dirigeante, elle est transformée en citadelle dont les bastions, douves et portes sont dessinés par les officiers français que les travaux de Vauban inspirent. Citadelle détruite au début du 20è s.

 

Ne reste du Hanoï d’antan, le Hanoï impérial, que le Temple de la Montagne de Jade.

 

 

 

Capture d'écran

Image : souslavouteceleste.free.fr/

 

Entrée du Temple de la Montagne de Jade

 

Tout commence par la prise de Saïgon en 1859 puis la colonisation s'officialise en 1887 et une ordonnance royale de 1888 cède à la France la propriété d’Hanoï, officiellement nommée capitale de l’Indochine française de 1902 à 1953, tandis que s’installe une longue période d'annexion*** de plusieurs régions qui se veut justifiée par un intérêt économique et stratégique.

 

 

                                                           

 

Image : wikipedia.fr

 

Carte de l'Indochine française.

 

Néanmoins, des contestations communistes locales s'élèvent en 1930 tandis que les Japonais envahissent le pays en 1944 (pour une année seulement). Année très mouvementée par des typhons, des révoltes paysannes et l’influence grandissante des communistes nationalistes jusqu’à ce que Hô Chi Minh****, alors chef du Viêt Minh, proclame l’indépendance  de la République démocratique du Viêt Nam.

 

Image : google.fr

 

Ce à quoi la France répond par la guerre dont les combats tragiques et le carnage de la longue bataille de Dien Bien Phu  (13 mars au 7 mai 1954)  aboutissent  au partage du pays entre le Nord communiste et le Sud. Viêt Minh et Viêt Nam.

 

Image : wikipedia.fr

Bataille de Dien Bien Phu

* Confucius. Philosophe chinois né en 551 et mort en 479 avant J.C., de son vrai nom Kǒngzǐ, latinisé en Confucius par les Jésuites. 

 

** Après un rêve dans lequel une déesse, assise sur un lotus au milieu d’un lac, tend un nourrisson, son fils, à l’empereur Ly Thai Tong (11è s.), celui-ci érige un pilier aux mille pétales, au milieu d’un lac, devant une pagode rouge. Après plusieurs reconstructions, puis une destruction par les Français en 1954, elle est reconstruite par Hô chi Minh en 1959.

 

*** La calligraphie est toujours considérée comme un art.

 

**** L'annexion des régions destinées à former l'Indochine française se fait rapidement et sous un statut administratif différent  pour certaines. Elles seront libérées les unes après les autres.

 

Royaume du Cambodge annexé en 1887, libéré en 1953.

Protectorat du Tonkin annexé en 1887.

Colonie de Cochinchine annexée en 1887.

Protectorat d'Annam annexé en 1887.

Royaume du Laos annexé en 1889, libéré en 1954.

Territoire de Kouang-Tchéou-Wan (Chine du sud) annexé en 1900, cédé par bail à la France. 

Royaume de Siam annexé en 1904, libéré en 1907.

Royaume de Champassak (Laos du sud) annexé en 1904.

 

 

Paix au Viet Nam.

 

 

Photographie de Marc Delmotte.

 

 

 

***