Châteaux cathares

 

 

Châteaux cathares.

 

L'Aude est un département mal connu

 

situé en Languedoc-Roussillon/Occitanie.

 

 

 

 

 

Au sud de la France, au sud du département de l'Aude s’élèvent de puissantes collines rocheuses, gardiennes d’une région où les invasions fréquentes au moyen-âge se ruaient vers le nord. Plusieurs châteaux y furent donc construits. Au sommet, de la même couleur que le roc, l’ennemi ne pouvait les repérer de très loin.

 

 

 

Les plus célèbres :

 

 

Aguilar, Puilaurens, Thermes, Queribus.

Dans le soleil couchant tous sont féériques,  tel Queribus, (photo ci-contre, au coucher du soleil)

 

 

 

 

 

 

Ils sont maintenant appelés Châteaux Cathares. C’est inexact. A part Montségur,  ils ne furent pas bâtis par les hérétiques cathares qui redoutaient d’être brûlés. Ils s'y réfugièrent derrière les  énormes pierres de  leurs murs de 4 à 5 m. d’épaisseur.

 

 

 

 

Si les envahisseurs pouvaient difficilement repérer ces constructions de la couleur des rochers, comme ici à Puilaurens, par contre les réfugiés voyaient aisément approcher les troupes royales ou papales venues les capturer.

 

 

 

 

 

 

 

Le Catharisme arriva d’Europe de l’Est (11è/12ès) en réaction contre l’Ordre féodal injuste. Pour les cathares, tous les hommes sont égaux devant Dieu. Ils prônent ascèse et justice ... ce qui était novateur pour les puissants !

 

Dans l’Aude, le 13è s. fut un siècle de persécution historiquement célèbre.

 

 

***

 

Chateaux cathares.

 

L'Aude est un département mal connu en Languedoc-Roussillon/Occitanie.

 

Au sud de la France, au sud du département s’élèvent de puissantes collines rocheuses, gardiennes d’une région où les invasions fréquentes au

moyen-âge se ruaient vers le nord. Plusieurs châteaux y furent donc construits. Au sommet, de la même couleur que le roc, l’ennemi ne pouvait les repérer de très loin.

 

 

Les plus célèbres : Aguilar, Puilaurens, Thermes, Queribus.

Ils sont maintenant appelés Châteaux cathares. C’est inexact. A part Montségur, ils ne furent pas bâtis par les hérétiques cathares qui redoutaient d’être brûlés. Ils se réfugièrent derrière les énormes pierres des murs de 4 à 5 m. d’épaisseur.

Si les envahisseurs pouvaient difficilement repérer les constructions, par contre les réfugiés voyaient aisément approcher les troupes royales ou papales venues les capturer.

 

 

 

Le Catharisme arriva d’Europe de l’Est (11è/12ès) en réaction contre l’Ordre féodal injuste. Pour eux, tous les hommes sont égaux devant Dieu. Dans l’Aude, le 13è s. fut un siècle de persécution historiquement célèbre.