Messire Diable au Moyen-Age !

 

 

Messire Diable au Moyen-Age ...

 

 

 

 

    

 

 

 

 

     Au moyen-âge l’emprise de l’Eglise faisait du Diable

une Vérité Absolue.  

La mythologie continuait donc toujours ! Le diable intervenait « en personne » dans la vie quotidienne des puissants comme des misérables. Il les harcelait jour et nuit et les religieux utilisaient cette menace pour inciter à la vertu  (qu’eux-mêmes ne pratiquaient pas obligatoirement), mais aussi et surtout ... aux dons ! 

     Afin que la peur soit encore plus terrible et omniprésente, les gouttières des églises (274 églises dans Paris au 18è s.) avaient la forme d’animaux ou de personnages terrifiants. Censés représenter le Diable, ils planaient dans les rues, au-dessus de la tête de tout un chacun.

 

Impossible d’y échapper.

 

Sur l'illustration, Le Diable importune Saint Augustin.

Il lui présente   Le Livre des Vices !

Michael Pacher (1483)

 

 

***