La route de la soie.

 

 La Route de la soie.

Déjà 2.000 ans avant notre ère, les riches empereurs chinois envoient des tissus en soie, cadeaux ou produits commerciaux, vers l'ouest du continent eurasiatique par la voie qui deviendra la Route de la soie.

Dès les premiers siècles, ce sont toujours des expéditions par caravanes à destination de riches chefs nomades perses, des plaines du Gange indou, de Turquie etc., jusqu'à ce que voyagent, au Moyen-âge européen, d'intrépides commerçants, capables de braver et survivre aux dangers multiples de tant de  milliers de kilomètres dans des contrées hostiles.

C'est ainsi que de Venise, les frères Polo*, richissimes commerçants, entreprennent leur deuxième et périlleux parcours, enmenant cette fois avec eux, Marco**, leur fils et neveu.

En 1271, le jeune homme a 17 ans.

Intempéries, ascensions de très hautes montagnes glacées, immensités de neige, tempêtes de sable désertique et pirates de toutes sortes ne les empêchent nullement d'atteindre l'Empire fondé par Gengis Khan*** en Mongolie au 12è s. et dirigé, à l'époque, par KubilaÏ Khan, son petit-fils.

Les deux négociants font depuis longtemps commerce d'épices et de tissus avec l'Extrême-Orient, se déplaçant par tous les moyens du bord sur une unique voie déjà appelée  Route de la Soie.

Lorsqu'ils repartent en 1271, c'est pour s'acquitter de  la mission dont Kubilaï Khan les a chargés. Celui-ci leur a remis une missive destinée  au  pape et dans laquelle il demande une centaine  de lettrés chrétiens afin d'enseigner la doctrine de Rome à son Empire.

Le voyage est très long.

Eprouvant. Plusieurs années de souffrance et de fatigue. D’émerveillement. De surprises. De mets succulents et inattendus. Que de choses, de paysages, de peuples et de richesses inconnues ! Il faut les décrire, raconter. C'est ce  à quoi s'emploie le jeune Marco qui prend des notes****, dessine inlassablement à chaque étape.

C’est l’Empire mongol que les trois hommes parcourent d'ouest en est.  Kubilaï Khan fait justement construire depuis 1267, dans la ville Tartare qui deviendra Pékin, un monumental Palais de forme carrée, puisque la Terre est carrée selon la mythologie chinoise. Marco Polo raconte que ce Palais carré se trouve au centre d'un autre carré lui-même inclus dans un troisième et ainsi de suite, comme s'emboitent les poupées gigognes.

Dénommé Xanadu, construit de façon totalement inconnue des italiens abasourdis par tant d'ingéniosité, le Palais mongol est hélas détruit par les Ming qui prennent possession de l'Empire mongol en 1369. Ne restent que des murets, néanmoins classés.

C'est dans ce Palais qu'ont lieu, au 13è s., des échanges intellectuels et philosophiques intenses entre  le taoïsme***** et le bouddhisme****** avant que ce dernier ne se répande jusqu'au Tibet et au nord-est asiatique pour y perdurer.

*

  • * Niccolo et Matteo Polo originaires de la Venise du 13è siècle, sont connus de tous les plus richissimes négociants d'Europe.
  •  
  • ** Marco Polo :1254- 1324.

  • Image : nationalgeographic.fr

*** Khan signifie empereur.

Gengis Khan, de son vrai nom Temüjin, naît en 1162. Il est le premier Empereur mongol.

Se forgeant de solides amitiés parmi les chefs des clans mongols, Temüjin, apprécié de sa famille et de ses tribus pour sa combativité réfléchie et sa détermination, sa justice et son pragmatisme,  réussit, après une série de guerres et d'alliances mouvantes, à devenir le  Seigneur des Mongols en 1206. Durant la vingtaine d'années suivantes,  Gengis Khan  entame la conquête de l'Asie, de la Chine du nord et de l'Est jusqu'aux  frontières de l'Europe.

**** A son retour à Venise en 1295, Marco Polo est emprisonné et ses notes et dessins   sont malheureusement détruits. En 1298, il dicte les souvenirs de son voyage et de son long séjour chez Kubilaï Khan à Rustichello de Pise qui les rédigent en franco-vénitien. Les scribes tentent de reconstituer les scènes décrites mais, ignorant tout des caractéristiques physiques et des costumes asiatiques, ils les représentent, sur les 84 miniatures de l'ouvrage, sous les traits européens et à la mode vénitienne.

D'où l'étonnement du lecteur qui aborde le Livre des Merveilles que Marco Polo appelle "Le Grand Devisement du Monde", soit "La Grande Description du Monde".

 

 

Image : wikipedia.org

Miniature du "Grand Devisement du monde".

***** Lao Tseu le sage, est considéré comme le maître duTaoïsme.

***** Le bouddhisme est actuellement représenté par le célèbre Dalaï Lama.

 

***

 

Type de contenu