Stocker l'électricité ?

 

Stocker l'électricité ?

 

Actuellement, les chercheurs du monde entier rivalisent d’ingéniosité pour trouver un moyen d’obtenir de l’électricité sans dégagement de Co2 et surtout de la stocker, ce qui est le plus compliqué.

Or, une découverte récente semble être une avancée considérable. En effet, les chercheurs suédois ont créé une nouvelle molécule  dont la conception est capable de stocker l’énergie.

Cette molécule miracle* est constituée de trois atomes : hydrogène, azote et carbone. Sous l'effet du soleil, elle change de forme ce qui lui permet de stocker son énergie pendant plusieurs années. En utilisant un catalyseur pour libérer cette énergie sous forme de chaleur, on peut transformer cette dernière  en électricité.

 

Image :fr.news.yahoo.com

   M.O.S.T.  

" Molecular Solar Thermal Energy Storage Systems "

 

Système moléculaire de stockage  d'énergie solaire.

 

Une telle technique permettrait donc de créer de l’électricité à la demande, quel que soit le lieu et  la météo. Sans soleil ! Par simple stockage d'énergie produite chimiquement.

 

Rapporté au coût de production, de stockage, de restitution et de facilité d’utilisation, le résultat obtenu en déterminera son efficience**. Critère qui reste à déterminer prochainement.

Cette nouvelle technicité se montrerait financièrement beaucoup plus sobre que les batteries au lithium*** dont l’extraction est coûteuse et devient problématique. Or, lorsque les véhicules électriques seront majoritaires, la demande sera décuplée et nous aurons un besoin impérieux et  gigantesque  de « réserve » d’électricité à disposition immédiate, généralisée, d’accès facile et à moindre coût.

 

Les batteries actuelles seront insuffisantes pour satisfaire la consommation et nous avons peu de temps devant nous. Une décennie tout au plus ?

 

Certains Centres de Recherche tentent de mettre en évidence d'autres possibilités de fabriquer l’électricité. Et de la stocker ! On sait utiliser l’air comprimé qui, en  se détendant, actionne une turbine et produit de l’électricité  dont le stockage pourrait se faire dans les cavités salines où l'on conserve déjà du gaz naturel.

L'opération dégage de la chaleur, aussitôt récupérée et réutilisée, d’où l’intérêt évident pour le bilan écologique.

 

 

* Chalmers University of Technology en Suède.

 

** Ce procédé serait déjà considéré comme efficient du fait qu’il ne provoque aucune  perte d’énergie qui, jusqu’alors, devait être consommée de manière concomitante à sa production et ne pouvait être mise en attente pour une utilisation retardée. Le degré d’efficience est encore accru par le fait que le solaire et l’éolien, après leur installation, coûtent très peu mais sont cependant soumis aux aléas géographiques.Vent, soleil à volonté, sont gratuits ... selon les régions bien sûr ! Il faut donc une solution de remplacement à l'absence d'énergie solaire ou éolienne.

 

*** Smartphones et véhicules électriques dont les batteries au lithium imposent de lourdes contraintes : elles doivent être denses et compactes mais légères.

 

Image : lesnumeriques.com/

Batterie au lithium de BMW.

 

Décarboner la planète est urgent.

 

Stocker l’électricité au fur et à mesure de sa production serait un moyen écologique intelligent à mettre en œuvre sans attendre. Nous n'appartenons pas encore à un monde naturellement écologique, adapté A et PAR la nature où l'on se déplace sur terre, sur mer ou dans les airs ... sans moteur quel qu'il soit.

 

 

 

***

 

 

Type de contenu