2021

 

 

2021

 

 

 

 

 

La nouvelle année qui, pour la majorité des pays de la planète, débute le 1er Janvier, s'accompagne de petits cadeaux dont le plus symbolique est appelé "étrennes".

 

Si nous étions dans la Rome antique, c'est une branche de verveine que nous devrions nous offrir en guise d'étrennes après avoir fait la fête et beaucoup de bruit pour effrayer et chasser les mauvais esprits susceptibles d'affecter cette nouvelle année. Nous en avons d'ailleurs gardé la coutume sans trop en savoir la raison. Oublier les soucis de l'année qui se termine et commencer une nouvelle période par la joie et les embrassades, la musique et la danse c'est éloigner  bruyamment  les ennuis éventuels  par le bruit des pétards et des feux d'artifice*.

 

 

 

 

Image :carlanucchia.unblog.fr

 

 

Revenons à la Rome antique !

 

A la Déesse Strena d'où dérive le mot "étrennes", est dédié un bois sacré où pousse de la verveine dont les propriétés médicinales sont reconnues. Une branche de verveine offerte pour la nouvelle année signifie présenter ses voeux de bonheur grâce à une bonne santé. Outre la verveine, ce sont ensuite des figues, du  miel, des dattes ... fruits censés apporter une douceur de vivre.

Douceur également souhaitée aux magistrats qui les reçoivent en cadeaux ... incités, de ce fait,  à des jugements plus conciliants ... Le message est clair !

 

 

Image : templedeparis.fr

 

Lampe à huile en terre cuite - 27 av. J.C.

Sur le bouclier sont inscrits les voeux de bonne année.

 

 

Avec le temps, la tradition du don persiste mais la nature des étrennes évolue. On choisit des objets de plus de valeur : pièces de monnaie**, petits bijoux et, au 21è s. ... il n'y a plus de limite à l'imagination. L'idée des étrennes étant païenne, l'Eglise y met son veto en 587, sans effacer pour autant la coutume.

Seule, la Révolution française parvient à l'interdire ! Le 27 novembre 1789, l'Assemblée Nationale réprime tout cadeau offert aux agents de l'Etat sous peine d'être accusés de corruption.

 

A Paris, un Arrêté préfectoral de 1955 reprend l'interdiction des étrennes pour les éboueurs, postiers, pompiers, etc... alors que les habitants, loin d'eux l'idée de corruption,  les considèraient comme un remerciement. Dans bon nombre de villes françaises où la coutume persiste toujours***, les étrennes ont lieu sous forme d'échange.  Un  calendrier en tient lieu.  Celui de La Poste étant le plus connu.

 

 

 

 

* Les feux d'artifice grandioses profitent avantageusement de décors historiques pour attirer des foules nombreuses au passage de l'année nouvelle. Tout autant qu'au 14 juillet en France.

** Avec le temps, l'argent qui n'est plus "sonnant et trébuchant" prend le pas sur les objets.

 

*** Stoppée malheureusement en 2020 en raison de l'épidémie de Covid 19.

 

 

***