Le Prince Noir à Carcassonne.

 

Le Prince Noir

à

Carcassonne.

 

Image : wikipedia.fr

Edouard de Woodstock.

 

Fils d’Edouard III d’Angleterre, Edouard Plantagenêt naît en 1330 à Woodstock, au début de la célèbre Guerre franco-anglaise qui dure ...  Cent ans. Bien que comblé de titres*, il n’est guère connu que sous celui de Prince Noir.

 

Il a 25 ans, lorsque son père doit  l’éloigner de son Comté de Chester où, une fois encore, il a fait preuve d’une grande cruauté dans la répression d’une révolte. Et comme la très riche Gascogne, devenue anglaise, donne des signes d’agitation, il y est dépêché en tant que "pacificateur" avec le titre de Lieutenant de Gascogne.

 

C’est ainsi qu’il met le pied sur les territoires du sud-ouest, puis du Lauragais, qu’il va parcourir en tous sens, collectant un butin considérable tout en semant la terreur. Il confirme alors le surnom qui l’identifie depuis son jeune âge**.

Cette région septentrionnale (Toulouse, Carcassonne, Narbonne) est extrêmement riche et fournit au roi de France, Jean II, une importante rentrée fiscale qui, venant à manquer, affaiblit considérablement le pouvoir royal face aux appétits anglais.

 

 Image : wikipedia.fr

 

En rose, les possessions anglaises.

 

En jaune,

 

les chevauchées du Prince noir.

 

  • Après avoir sauvagement pillé l’Aquitaine en 1355 et 1356, le Prince Noir capture Jean II à la bataille de Poitiers en 1356.

 

 

Usé par les excès de toutes sortes, il meurt dans la fleur de l'âge en 1376, fierté du peuple anglais malgré une cruauté dont la réputation historique inspire plus tard Shakespeare dans une pièce, Henri V, créée en 1599.

 

Ce royal pillard porte à jamais le surnom de Prince Noir qui occulte durablement son véritable nom, en référence à la barbarie des raids où il s’empare des richesses locales après avoir massacré avec sang-froid les populations. Seule la terreur inspirée est à l’origine de son surnom puisqu’il n’a jamais porté d’armure noire*** comme on pourrait le supposer.

 

Image : wikipedia.fr

 

Le Prince Noir.

 

* Prince de Galles, Comte de Chester, Duc de Cornouailles, Prince d’Aquitaine et Lieutenant de Gascogne.

 

 ** A la bataille de Crécy qui a lieu en 1346, Edouard  n'a que 16 ans quand il ordonne de massacrer tous les prisonniers français incapables de payer leur rançon.

 

*** Il est enterré dans la Cathédrale de Canterbury où son effigie, une armure de cuivre doré, grandeur nature, orne son tombeau.

Image : wikipedia.fr

 

Effigie du Prince Noir.

 

*

Carcasonne se souvient encore du drame.

 

Au 14è s., le Prince Noir est particulièrement attiré par la richesse de la ville,  premier centre de production textile du royaume. De riches entrepreneurs fabriquent des draps de laine de  moutons élevés dans la Montagne noire et les Corbières. Importante production et grande qualité font  que les drapiers exportent jusqu'à Constantinople et Alexandrie.

 

Hélas, la ville basse, encore appelée Bastide Saint-Louis, n’a pas de murailles lorsqu'arrivent au galop le Prince destructeur et ses mercenaires. Elles ne sont construites qu'en 1359, ce qui explique qu'il est beaucoup  plus facile d'y pénêtrer et de l'incendier que de s'intéresser à  la Cité médiévale, de l'autre côté de l'Aude, depuis longtemps protégée par ses deux enceintes et ses 52 tours.

De plus, elle est beaucoup moins riche que la Bastide Saint-Louis et le  Prince Noir ne voit pas l'intérêt de s’y attaquer !

 

 

***