Entre Ciel et Désert, Antoine de Saint-Exupéry.

 

 

Entre ciel et désert,

Antoine de Saint-Exupéry

exulte.     

 

Saint-Exupéry* ne se pose sans doute pas la question du choix tant l'absolu, qui l'envahit au moment où les nuages le portent, le comble de plénitude. 

 

Immensité, silence, paix de l'esprit et de l'âme l'habitent lorsqu'il décolle à ses tout débuts de pilotage puis pour le compte de l'Aéropostale ou de l'Armée de l'Air.

 

 

Image : artsixmic.fr/

 

"J'ai toujours aimé le désert.

On s'asseoit sur une dune de sable.

On ne voit rien. On n'entend rien.

Et cependant quelque chose rayonne en silence ... "

 

Le ciel, la planète, les hommes ? C'est tout son Petit Prince. L'incommensurable de l'Univers et la complexité des humains. Ce Petit Prince exprime avec simplicité toute la philosophie du grand aviateur. Toute la poésie de l'humaniste qu'est cet homme exceptionnel.

 

Ne soyons pas tristes des séparations imposées par la vie, en l'occurence par la mort éventuelle de l'enfant piqué par un serpent. Il s'en va rejoindre sa planète au milieu des étoiles et comme celles-ci seront toujours là-haut, en les contemplant l'aviateur pourra continuer à le voir. Ils communiqueront tout simplement avec les étoiles. Il  ne quittera donc jamais son coeur. L'amitié ? Entre eux elle est indestructible parce qu'ils penseront aux bons moments passés à bavarder ensemble.

 

" On ne voit qu'avec le coeur,

l'essentiel est invisible pour les yeux".

 

Saint-Ex,  comme nous l'appelons tous, exprime à travers l'enfant, et comme aucun autre écrivain, la spontanéité des sentiments. Leur délicatesse. Leur pûreté. Notre cerveau réfléchit, analyse, raisonne mais il en oublie de voir qu'une rose n'est pas uniquement qu'une fleur, un élément botanique terrestre. Une rose, une fleur; c'est également une chose dotée de vie et qui donne, qui offre sa beauté et son parfum sans rien attendre en retour. Comme l'amour entre deux êtres qui s'aiment dé-sespérement. L'amour désintéressé. Aimer vraiment c'est ne rien attendre en retour.

 

L'aiguilleur laisse entendre que si les enfants sont heureux et satisfaits de ce que leur curiosité les fait découvrir, les adultes de la planète Terre ne cessent eux, de courir et s'agiter de manière désordonnée pour obtenir ce qu'ils désirent à un moment donné et s'en désintéressent  dès qu'il l'ont obtenu.

 

Antoine de Saint Exupéry, pilote et poète, aventurier du ciel et sage solitaire dans les sables sahariens, écrivain connu et traduit dans le monde entier, noble prince de la symbolique dans  l'Univers, meurt le 31 Juillet 1944. Il disparaît  en pleine mer.

 

 

Parti en repérage aérien pour préparer le débarquement en Provence, nul ne sait ce qui est arrivé au commandant Saint-Exypupéry ni pourquoi son avion s'écrase. Il disparaît sans laisser la moindre trâce ... jusqu'à ce jour de 2003 où un petit sachet en cuir rouge dissimulé dans des concrétions marines et contenant sa gourmette identitaire en argent  remonte dans les filets d'un pêcheur marseillais. L'émotion est considrable. Tout le monde connaît le pilote. Tout le monde connait le reporter. Tout le monde connait l'écrivain.

 

Tout le monde a lu Le Petit Prince ** ...

 

 

Image : artsixmic.fr/

 

 

A partir de là, les recherches s'organisent activement et les plongeurs localisent enfin l'épave de son avion à proximité des calanques de Marseille à 100 m de fond.

 

 

 

 

Image : le-scaphandrier.blog4ever.

 

 

* Saint-Exupéry nait le 29.06.1900 à Lyon et, après une scolarité un peu « rêveuse » et  un échec à l’Ecole navale, il envisage les Beaux-arts et l’architecture. Le sort en décide autrement car, pendant son service militaire, il devient pilote. En 1926, la Compagnie Latécoère (future Aéropostale), l’engage pour transporter le courrier de France au Sénégal puis en Amérique Latine. Cela ne lui suffit pas. Il écrit. Publie Courrier Sud en 1929 et Vol de Nuit en 1931.

Il décide alors de se tourner vers le journalisme et le reportage et part au Viet Nam, à Moscou puis en Espagne après avoir reçu le Grand Prix de l'Académie Française en 1939 pour son roman Terre des hommes.

La guerre déclarée, il est affecté à une escadrille de reconnaissance dans l’Armée de l’Air et en 1940 s’envole pour New York où il se fait porte-voix de la Résistance Française, espérant  que les U.S.A. s’engagent à nos côtés.

En 1944, il est chargé de reconnaissances photographiques aériennes pour programmer un débarquement éventuel en Provence. Et c’est là sa dernière mission.

 

Son Lockheed Lightning  s'abime en mer.

 

 

Image : plus.randomania.fr

 

Abattu par les Allemands ou victime d’une panne ?

On ne le saura jamais.

 

** Il écrit Le Petit Prince lors de son passage à New-York en 1940 et l’y fait publier en 1943. Il l’est en France en 1946.

 

Saint-Exupéry, c'est Le Petit Prince !

 

Amoureux du désert et de la réflexion qu'il inspire, poète amoureux des autres en tant qu'humaniste accompli.

 

***