L'ambre et la baleine.

 

L'ambre et la baleine.

 

Image : aquaportail.com

Grand cachalot.

Un cachalot, famille des baleines à dents, se reconnaît à la taille disproportionnée de sa tête, partie du corps qui lui permet de flotter plus aisément.  Il est baptisé grand cachalot et, s'il est mâle, il peut  dépasser 20 mètres de long. Il occupe toutes les mers de la planète mais seuls les plus téméraires et résistants se risquent dans l’Arctique et l’Antarctique.

 

Capables d’atteindre les plus grandes profondeurs marines où, en bandes, chacun d’eux a un rôle spécifique, les cachalots se nourrissent de poissons et ingurgitent jusqu’à 3% de leur poids chaque jour. Un grand cachalot mâle pèse parfois 3 tonnes et son énorme quantité de liquide sanguin absorbe tant d’oxygène qu’il lui permet de rester immergé durant une, deux et presque trois heures.

 

La digestion de poissons, calamars et becs de pieuvres dans laquelle interviennent les sels biliaires, produit une énorme quantité de concrétion intestinale, l’ambre gris. Rejeté par les voies naturelles ou par la gueule (« vomi de baleine »), il arrive durci sur les plages après avoir flotté longtemps à la surface des océans.

Quand l’ambre est formé, sa couleur est brun foncé mais devient gris clair ou jaune crémeux sous l’action de l’eau de mer, du soleil et de l’air.

 

Image : fr.sputniknews.com/

Ambre gris trouvé à Oman.

Valeur : 3 millions de dollars.

Masse grasse, solide, plutôt sombre, parfumée mais à l’odeur très spécifique, l’ambre gris est revendu très cher aux industries du parfum qui l’utilisent pour fixer et faire durer les odeurs  grâce à l’ambréine qu’il contient. Pouvoir inégalé pendant longtemps jusqu’à ce qu'un processus de synthèse en réduise le coût.

 

L’ambre gris* coûtait et coûte encore extrêmement cher. Raison pour laquelle il est plus rarement utilisé bien que toujours expulsé par les grands mammifères marins dont la digestion est toujours la même ! Les substituts de l’ambre en parfumerie sont d’origine végétale. Mousse de champignons et de chênes, sauge sclarée et plantes de la famille des pandanus** sont transformés en composés ambrés.

 

Errant parfois longtemps à la surface de la mer, les éléments (eau de mer, air, lumière) transforment la couleur brun foncé d’origine en jaune crémeux ou gris clair et décomposent l’ambréine en éléments divers dont certains créent cette odeur caractéristique de vomi, d’autant plus forte et nauséabonde que le rejet est récent. Les blocs d’ambre gris pèsent de 10 à 400 kgs. Certains ont été vendus des milliers de dollars quand au 15è s. ils sont monnayés à leur poids en or.

 

Ne pas confondre l’ambre gris et l’ambre jaune qui lui, est classé dans les minéraloïdes, bien que non minéral ! Il est issu d’une résine fossile de conifères ou de plantes appelées angiospermes, les pandanus.**

 

L'ambre a des propriétés magnétiques jugées favorables à l'amélioration des dépressions, d'infections et de douleurs rhumatismales.

 

* Durant la Préhistoire, l'ambre gris  sert de bijou sommaire, plus thérapeutique qu'esthétique alors que les Chinois le recueillent religieusement comme étant la précieuse " bave du Dragon " vénéré endormi sur les rochers ! 

Il est connu depuis l’Antiquité puisque les Etrusques font de l'ambre une source aphrodisiaque ainsi que des parures colorées. Quant aux Egyptiens, comme Toutankhamon, ils préfèrent souvent le copal ***.

Image : iletaitunefoislebijou.fr

Collier étrusque.

 

Image : auction.fr/

Ambre jaune composite et copal 

Afrique du Nord

 

Collection personnelle.

Algérie.

 

Quant à Avicenne, philosophe et médecin arabe du 10è siècle, il préconise l'ambre jaune pour améliorer le fonctionnement du coeur et du cerveau.

La fille du roi Henri VIII d'Angleterre, Elisabeth parfume élégamment ses gants à l'ambre gris tandis que Louis XV le fait pour ses plats préférés dont il rehausse le goût ... 

 

 

** Les pandanus poussent dans les régions tropicales.

 

Pandanus.

 

*** Le copal est une autre résine fossilisée présente en Afrique et en Inde. Plus claire que l'ambre, elle montre des inclusions d'insectes et est utilisée pour faire des pierres de bijoux. Les indigènes du nord Mexique l'appellent "encens" en language nahuatl et le font brûler lors de rituels religieux.

 

Image : wikipedia.fr

 

Copal poli de Madagascar.

 

Actuellement, le copal entre dans la composition des vernis en ébenistérie.

 

 

***