La Lune en Majesté.

 

 

La Lune en Majesté.

 

 

Capture d'écran.

 

Eblouissante inspiratrice ou terrifiante et démoniaque, la lune a un pouvoir considérable sur l'être vivant. Pour peu que la culture d'un peuple imprègne l'homme de croyances et de superstitions multiples, la lune exacerbe sa sensibilité à l'extrême. Lorsqu'il se trouve dans une situation difficile, donc déséquilibrée sur le plan psychologique, elle enflamme son imagination jusqu'au délire.

 

" Je laboure comme un vrai possédé.

J'ai une fureur sourde de travailler plus que jamais."

 

Vincent Van Gogh

 

"La combinaison et la conjonction des planètes renforcent l'impact de la lune lorsqu'elle est pleine et au maximum de sa puissance. Leurs effets se renforcent, s'additionnent ou s'opposent. C'est selon. L'homme doit composer comme il peut. S'il est en situation de grande fragilité, physique ou psychologique, et l'une entraînant souvent l'autre, il doit composer pour se maintenir péniblement à flot dans cette grande marée biologique qui l'assaille."

 

" Le SDIS et les Urgences des hôpitaux renforcent le personnel les cinq soirs de Pleine Lune, sachant que des violences de tous ordres auront lieu dans la nuit. Il y a longtemps que les scientifiques américains ont produit des statistiques et des graphiques sur le sujet, comme le montrent les courbes ci-dessous."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courbes de Voies de fait et de suicides

 

des années 1969 à 1973

 

dans le District de Dale en Floride (USA)

 

 

"Les anciens craignent la Lune, néfaste  comme l'oeil mauvais de Num, dieu du ciel, dont  le Soleil serait le bon. Les Aztèques la savent permissive d'excès, de  débauche et d'ivresse. L'ivresse ? C'est "la petite mort" ... suivie d'oubli total, de renaissance, renouveau, nouveau départ dans la vie ... et la symbolique s'impose alors.

La lune réfléchit la lumière du soleil sans la produire elle-même, tout comme la femme transmet la vie qu'elle reçoit sans la créer elle-même. "

 

Extraits de : Sciences et puissance de la Lune- M.F.Arnold - Ed. Trédaniel - 1991.

 

 

Fidèle et omniprésent, notre satellite inspire des contes fantastiques et initiatiques que raconte Le Vieil Homme et la Lune. C'est ainsi qu'elle alimente la Terreur sur le Rio Paraguay ...

 

 

 

***