La malédiction des Templiers.

 

 

 La malédiction des Templiers.

 

18 Mars 1314.

 

L’Ordre du Temple (1129), soumis au pape, est l’organisation conquérante des lieux saints. Les razzias et pillages des villes conquises lui procurent des richesses considérables. Devenant ainsi banquier, l'Ordre du Temple prête  de l’argent  à plusieurs cours d’Europe, accroissant ainsi leur propre richesse.

 

Lorsque Philippe IV le Bel a besoin de sommes importantes pour gérer la France et les guerres en cours, la Banque Templière, détentrice d’une fortune considérable, est toujours là pour assurer les prêts demandés. L'Ordre du Temple est une puissance à l'intérieur de la Royauté et a même sa propre justice.

 

Cependant, le Roi pense  qu'il serait plus profitable au Trésor royal de ne pas devoir rembourser mais  posséder d’emblée les sommes nécessaires ! Alors, le souverain et le pape Clément V, s'organisent pour faire main basse sur la fortune templière. Sans aucune preuve, ils  accusent les Templiers d'hérésie, blasphème, idolâtrie, profanation de la croix et autres vilénies telles que sodomie, fornication, crimes et délits, orgies ... Face à une telle présumée déchéance morale de l'Ordre, le pape ne peut qu’en ordonner l'arrestation et sa dissolution. Ce qui est fait promptement  dans l’Enclos du Temple*. Le procès dure sept années assorties de tortures : roue, brodequins, etc

   

Jacques de Molay, le Grand Maître, est enfin brûlé sur un bûcher dressé sur l’Ile aux Juifs**, devant le Palais de la Cité.  Alors que les flammes l’entourent déjà,  il voue aux gémonies le Roi et le Pape ainsi que les responsables de ce drame injuste.  Il les maudit  et  annonce leur mort prochaine dans l’année en cours.

 

Image : wikipedia.fr

 

‘’  Maudits ! Maudits !

Tous maudits

jusqu'à la treizième génération

de vos races ! ‘’

 

Un mois plus tard, le 20 avril 1314, le Pape décède en s'étouffant.  Philippe IV le Bel succombe à un ictus, après une chute de cheval,   dans la nuit du 26 au 27 novembre de la même année. Les 12 années suivantes verront mourir ses trois fils qui n’auront aucune descendance

mâle.

Ainsi disparait la lignée capétienne.

 

 

 

 

 

www. crusaderhistory.wordpress.com

 

 Emplacement de la Mairie du IIIe ar. de Paris -

M° Temple

 

* L’Enclos duTemple est détruit au 19è s. sur ordre napoléonien de crainte qu’il ne devienne lieu de pèlerinage royaliste.

La Mairie du IIIè ar. de Paris est construite sur son emplacement.

Emplacement de la Mairie du IIIe arr. de Paris - M° Temple

 

** Actuellement Square du Vert Galant, pointe de l’Ile de la Cité, sous le Pont-Neuf, à Paris - 75001 - M° Pont-Neuf.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La plaque commémorative se trouve sous la statue équestre du roi  Henri IV.

 

 

 

 

 

***