Le Labyrinthe.

 

 

 

Le Labyrinthe.

 

Construction géométrique comportant de très nombreuses pieces et couloirs conçus de telle sorte qu'il soit impossible de trouver son chemin pour sortir d'un tel enchevêtrement.

 

En latin, labyrinthus issu du grec laburinthos (λαβύρινθος).

 

On ignore si le labyrinthe existe avant le célèbre récit mythologique grec raconté par Pline l'ancien*.

 

Image:audiocite.net/

 

Histoire Naturelle par Pline l'Ancien.

 

Néanmoins, le labyrinthe mythologique est construit en Crête, à Cnossos, par un architecte nommé Dédale, à la demande de Minos, lui-même fils de Zeus.

Minos a le tort de garder pour lui le splendide taureau blanc que Poséidon lui offre avec ordre de le sacrifier. Furieux, Poséidon se venge en faisant s'accoupler la femme de Minos et le taureau. Nait un monstre,  le Minotaure,

Fou de jalousie, Minos ordonne à  Dédale de construire un labyrinthe pour y enfermer le monstre à jamais. La bête est nourrie régulièrement de 7 garçons et 7 filles. Afin d'arrêter ce massacre humain, Thésée parvient, avec Ariane, à pénétrer dans le labytinthe, tuer le taureau et ... en sortir grâce à une pelote de  fil que Dédale a remis à Ariane et qu'elle dévide tout le long du parcours. 

 

Dédale est puni de sa trahison.

 

Il est enfermé lui aussi dans le labyrinthe avec son fils Icare. Tous deux sont ingénieux. Ils se confectionnent des ailes fixées par de la cire et parviennent à s'échapper.

 

Image : vikidia.fr

 

Dédale et Icare

par

 Pyotr Ivanovich Sokolov - 1749.

 

Hélas, malgré les conseils de son père, Icare s'approche trop près du soleil dont la chaleur fait fondre la cire.

 

Toute la symbolique fondée sur cette forme géométrique qu'est le labyrinthe est, dans l'Antiquité, l'image du déroulement de la vie, de ses embûches et ses souffrances, du désespoir qui guette face aux difficultés à chercher, sans certitude, une issue. Cette idée symbolique est reprise au moyen-âge par les maçons constructeurs de cathédrales. Le labyrinthe se veut pour eux un chemin mystique, chemin intérieur, personnel. Long, difficile, inquiétant, il exige de la ténacité et de la foi pour atteindre le Divin tandis que l'être humain constate son incapacité à saisir ce qui le dépasse.

 

Le plan du labyrinthe des églises est établi selon une autre symbolique. Celle de la géométrie. La clef des nombres la détermine. Ses dimensions ne sont donc pas laissées au hasard. Son diamètre dépend de la largeur de la nef  et est égal au dizième de la longueur intérieure de la cathédrale**.

Quant au centre du labyrinthe, sa distance à la façade est égale à celle du sol au coeur de la rosace.

 

Image : suneva.ca/

 

Labyrinthe de la cathédrale de Chartres.

(1145 - 1225)

Le diamètre du labyrinthe de la cathédrale de Chartres, qui rejoint les piliers de la nef, est de 12,89 m. Un chemin de 0.34 m. de large permet d'effectuer un parcours de 261,50 m.

 

 

Intérieur de la cathédrale de Chartres vers 1750.

par J. B. Rigaud

 

Afin d'empêcher les curieux de se livrer à un profane jeu de pistes, il est décidé de recouvrir le labyrinthe avec les chaises destinées aux fidèles qui assistent aux offices.

 

Image : wikipedia.org

 

* Pline l'Ancien, naturaliste et écrivain latin, meurt en 79 à Pompéi, asphyxié par les vapeurs de soufre dégagées par l'éruption du Vésuve. 

 

** Une église est déclarée cathédrale lorsqu'elle accueille la cathèdre, siège de l'évêque. A partir du début du 13è s., on s'enorguellit de concevoir un labyrinthe dans les plus grandes cathédrales du royaumes que sont Reims, Sens, Chartres.

 Image : lecrilibriste.canalblog.com

Cathèdre.

 

Le labyrinthe symbolise un parcours initiatique difficile mais d'où on sort grandi par les épreuves traversées et vaincues. Les routes initiatiques sont multiples et toujours douloureuses. C'est le retour au tout début : initium. Une nouvelle naissance. Chaque être humain a son propre chemin à nul autre pareil. La littérature, dans ce sens, est infinie.

Tous les voyages sont possibles.

 

Du réel au fantastique.

 

Que ce soit le jeune chevalier adoubé ou le malheureux pescador guarani dans le marigot infesté ... l'un et l'autre doit franchir les étapes terrifiantes auxquelles il est soumis pour survivre.  

 

 

 ***