Le sel gemme de Taoudenit.

 

 

Le sel gemme

 

de Taoudenit.

 

 

 

   

 

 

 

Depuis des siècles, le troc de sel contre le mil du Pays Dogon* - au sud de Tombouctou - est un échange vital pour les populations maliennes.

    

La caravane de l’Azalaï dont c'est la spécialité commerciale est célèbre depuis le 16è s., époque de gloire de l'Empire Songhaï et de l'éclat intellectuel de Tombouctou. Les chameliers, comme dans le temps, chargent toujours les  plaques de sel gemme** extrait de la carrière d'exploitation permanente d'un ancien lac salé, dû à la présence de la mer il y a 250 millions d'années. Il est situé à Taoudenit, 250 kms au nord de Tombouctou, non loin de la frontière algérienne.

 

 

 

www.routard.com

 

Deux fois par an, non pas des "Seigneurs" mais des noirs rivés à une vie d'esclavage volontaire, pieds nus dans le sel, sous un soleil d'enfer, avec un outillage rudimentaire extraient, taillent et marquent des plaques de 25 kgs. comme jadis les tailleurs de pierre en Europe. Conditions de vie inhumaines.

Le sel est convoyé à dos de chameau, ce qui est moins onéreux que par camion. Il faut au minimum une quinzaine de jours pour rejoindre Tombouctou, tout en alimentant les petits marché locaux sur la route.

 

Tombouctou n'est pas la fin du parcours ...

la route continue.

 

La caravane de l'Azalaï descend encore plus au sud, après avoir traversé le Niger. Reste à livrer le sel au Pays dogon, au pied de la falaise de Bandiaghara***, afin de le troquer contre du mil ... puis remonter vers le nord ... en un cycle perpétuel ... d'une durée d'environ trois semaines.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai acheté ce petit morceau de sel sur  le marché de Tombouctou en 1997. Il porte encore la trace de la corde qui attachait la plaque sur le flanc  d’un chameau.

 

 

Le sel du désert jordanien, quant à lui, a donné l'occasion à deux artistes de s'exprimer de manière originale tout  en sublimant le sel.

 

*

 

* Le pays Dogon est caractérisé par la falaise de Bandiaghara : centre de la carte à l'est de Mopti.

 

** Composition : 98 % de chlorure de sodium auquel s'ajoutent iode, calcium,  magnésium, cuivre, nickel, fer et chrome.  

 

*** La falaise de Bandiaghara est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1989. Se reporter à l'article "La falaise de Bandiaghara en Pays Dogon".

 

***