Orage perpétuel.

 

 

Orage perpétuel

 

à Catatumbo.

 

 

Capture d'écran

 

 

Au Vénézuela, un orage dure environ 160 jours par an

 

à raison de 10 heures par  nuit !

 

Sur le lac Maracaïbo, chaque année, un orage, d'une intensité telle qu'il éclaire à plus de 40 kms et sert de phare aux bateaux, est un évènement météorologique impressionnant bien qu'habituel pour les vénézueliens. Jusqu'à présent, il durait environ 160 jours à raison de 10 heures par nuit mais le changement climatique pourrait bien le faire disparaïtre peu à peu.

 

En effet, sécheresse, déforestation et élevage intensif transforment la région marécageuse où se produit l'orage.  Qu'il ait récemment disparu pendant un mois, tend à confirmer que le dérèglement climatique en cours en est la cause probable.

 

 

Image : commons.wikimedia.org

 

Le phénomène orageux se produit toujours à l'embouchure du Rio Catatumbo, là où, venant de Colombie, il se jette au sud-ouest du lac Maracaïbo. C'est grâce à la configuration du terrain   entourant  le delta du Catatumbo que les conditions météorologiques locales déclenchent et entretiennent des orages permanents et nocturnes. Ce phénomène unique au monde pourrait être inscrit prochainement au Patrimoine Mondial de l'UNESCO si les démarches, effectuées en ce sens par un chercheur écologiste vénézuelien, sont couronnées de succès.

 

Image : fr.wikipedia.org/

 

Delta du Catatumbo.

 

Il semble maintenant démontré que la présence de méthane contenu dans le lac (et qui s'évapore avec la chaleur) ait un impact décisif.  A l'état gazeux, donc léger, il s'élève  mais de manière irrégulière,  poussé par les vents et les nuages humides venus du nord-est. Le gaz volatile en altitude a la propriété de diminuer la capacité de l'air à isoler des charges électriques. Etant donnée la configuration du lac, les vents  survolent la zone marécageuse source de méthane, butent sur la barrière montagneuse à l'ouest et établissent ainsi un circuit fermé qui explique la permanence des conditions orageuses.   

 

 

Les rayons solaires diurnes décomposent les molécules de méthane dans l'atmosphère. La nuit, il n'y a plus d'ultra-violets et le méthane reprend vie. Les orages aussi.

 

La durée ininterrompue des orages, spécifique à cette région, serait donc due à la conjonctionn de ces facteurs locaux amplifiés par la sécheresse, l'élevage intensif et la déforestation galopante.

 

 

 

http://fairedesgifs.free.fr/61c.html

 

On estime que la foudre peut exploser 28 fois chaque minute et que de très puissants éclairs se forment à environ 4.000 m.  d'altitude.

 

L'éclair d'un orage "normal" se situe entre 10.000 et 50.000 ampères. Celui du Catatumbo serait de 100.000 à 300.000 ampères !

 

L'orage perpétuel n'est qu'un des phénomènes géomagnétiques puissants qui affirment la toute puissance de la Nature et la petitesse de l'être humain.

 

Lorsqu'un orage s'ajoute à l'activité volcanique le spectacle est tout aussi impressionnant.

 

 

 

***