Toupies ou disques de glace ?

 

 

Toupies ou disques de glace  ?

 

Non, ce ne sont pas des toupies mais des disques de glace résiduelle sur l’eau et qui tournent sur eux-mêmes tout naturellement, sans aucune intervention  humaine ! La physique seule peut l'expliquer. La météo seule est responsable.

 

Mais la météo est déréglée !

 

Leur taille est très variable. Les plus grands atteignent un diamètre de 90 mètres –  comme le disque gigantesque observé récemment dans le Maine américain et qui se reproduit maintenant presque chaque année.

Image : google.fr/

Disque tournant sur une rivière du Maine

 

au nord-est des U.S.A.

 

Image : cartograf.fr

 

 

Image : cartograf.fr

 

Westbrook et la rivière Presumpscot -

 

au sud-ouest du Maine.

 

Animé d’une rotation continue qui s'interrompt si la température augmente, le disque disparaît alors rapidement en fondant dans l’eau environnante. Il n’est plus rarissime, en 2022, d’observer des disques de 10 à 30 m. de diamètre dans les régions nordiques.

 

Les lacs et rivières des zones très froides de la planète se transforment souvent en glace. Lorsqu’intervient un cocktail météorologique composé de vent, température et vitesse du courant, la glace se casse, le vent en fait avancer une  surface plus ou moins large qui, si elle aborde les berges, rencontre une eau  « plus froide » que celle de la rivière elle-même. Avec la différence de température, les bords de la plaque commencent à fondre et lorsqu’elle heurte violemment les berges, le vent et le courant la font tournoyer.

 

Le disque tourne plus ou moins vite.

Pourquoi ?

L’explication est due à un phénomène physique naturel.

 

Si la température positive du courant augmente tandis que les bords de la rivière, ou du lac, sont encore négatifs, les contours du disque fondent. La glace fondue, très froide, étant plus dense que l'eau du courant près des berges, a tendance à s'enfoncer dans la profondeur aquatique et c’est ainsi que se crée une sorte d’appel du fond. Se forme un tourbillon qui entraine automatiquement le disque. Plus la différence de température des eaux est importante, plus l’appel est fort et plus le tourbillon est rapide ! Le trio meteo, vent, courant fait le reste.

 

Avec l'évolution du climat,  vont se produire des phénomènes inconnus que les scientifiques tenteront d'expliquer par la physique. Cela ne règlera pas le problème lié au réchauffement climatique et les catastrophes se rapprocheront puisque les populations ont très peu de  moyen à leur disposition pour se protéger efficacement. Se déplacer pour vivre dans des zones à moindre risque n'est pas accessible à tous. Ce sont bien entendu les peuples les plus démunis de tout qui en seront les premières victimes et la diminution du peuplement planétaire est inéluctable.

Image : lytchee.com/

 

Habitat sur pilotis dans la région lacustre

 

de Nam Pan en  Biramanie.

 

Certains peuvent aménager un habitat sur pilotis mais ils ne pourront continuer à se nourrir que si les surfaces cultivables sont préservables - sinon toute la nourriture devra être importée. Cela est inaccessible pour les populations les plus pauvres.

 

On connait les causes du dérèglement du climat et l'on fait très peu, rapidement, pour y remedier.

 

***

 

 

Type de contenu