Véhicules Sous-Marins Autonomes en Arctique.

 

Véhicules Sous-Marins Autonomes

en Arctique.

 

Image : science.gc.ca/eic/

Véhicule  Sous-Marin  Autonome

VSA

Geâce à des véhicules adaptés aux fonds marins de l’Arctique, équipés de sonars qui cartographient les profondeurs, il est maintenant prouvé que dans les profondeurs de l’Océan Arctique d’importants et rapides changements se produisent depuis quelques décennies seulement.

 

D’une trentaine de mètres de profondeur, une centaine de dépressions, sous forme de gouffres, sont apparues à 150 m. en dessous de l’eau de surface. Mais les scientifiques précisent : « près de la limite du permafrost de la dernière période glaciaire* ».

 

    Là est tout l'intérêt des relevés cartographiés !

 

Actuellement, le permafrost, nom attribué aux sols perpétuellement gelés en grande profondeur (avant le début du réchauffement climatique ! ), est en voie de disparition, ce qui augmente le réchauffement climatique. En effet, la neige disparue ne renvoie plus le rayonnement solaire que les sols absorbent ainsi entièrement. 

 

Les changements terrestres sous-marins pourraient être dûs à la fonte du permafrost mais ce n'en serait sans doute pas la seule cause.

En effet, il est admis que les fonds marins se sont modifiés depuis des milliers d’années lors de précédents bouleversements du climat. A une époque évaluée à la dernière période glaciaire recensée, la mer se situait à un niveau beaucoup plus bas que le permafrost actuel.

 

La différence de niveau était considérable puisqu’elle atteignait environ 125 m.

 

Lorsque le niveau de la mer a commencé à monter, un réchauffement de la base du  permafrost a donné des eaux souterraines plus chaudes dont les mouvements de circulation ont vraisemblablement modifié le fond de l’Arctique.

 

Les techniques de pointe des Véhicules Sous-Marins Autonomes ont alors permis de constater que des gouffres se sont crées au fond de l’Océan arctique.

 

Ima

Image : wikipedia.org

Carte politique de la région arctique

* La dernière glaciation, durant laquelle a lieu un refroidissment général, commence il y a environ 110.000 ans et s'achève il y a 10.000 ans. L'épaisseur considérable de la glace - 3 à 4 kms - entraine une baisse du niveau des mers de 125 m.. De ce fait, les terres de  Sibérie, et d'Alaska se trouvent rehaussées et accueillent peu à peu les grands mammouths, des chevaux, des rennes, etc. ainsi qu'une flore à laquelle s'adaptent les animaux.

 

De plus, la circulation d'un continent à un autre devient possible et occasionne les migrations. 

 

** La disparition du permafrost est une cause majeure d'augmentation des gaz à effet de serre. Elle libère le méthane enfoui sous sa surface et celui-ci dégage à l'air libre une quantité extrêmement importante de Co2.

 

***

 

 

 

Type de contenu