La plus grande place de France et d'Europe.

 

Place des Quinconces.

Plus grande place de France

et d'Europe.

Elle est située à Bordeaux (33.000). Construite de 1818 à 1828 à l'emplacement d'une ancienne fortification militaire tombée en ruines, offerte par Louis XVIII à la ville, le Château Trompette.*

C'est une immense esplanade de 12 ha. reliée au quai de la Garonne par une escalier gigantesque. Les statues de Montaigne et de Montesquieu** en marbre blanc se dressent dans un  ensemble bordé par des allées d'arbres plantés en quinconces, d'où son nom.

Image : google.fr

Esplanade des Quinconces.

Image : istockphoto.com/

Colonnes rostrales.

L'esplanade est flanquée de deux Colonnes rostrales*** à l'est et du Monument aux Girondins**** à l'ouest.

Image : fr.dreamstime.com/

Monument aux Girondins.

Le monument est constitué d'une fontaine de style "pompier", aménagée à la fin du 19è s. Celle-ci porte en son centre une colonne surmontée d'une statue évoquant la liberté. Elle rend hommage aux Girondins conservateurs qui, lors de la Convention, furent battus par les Montagnards, populaires de gauche. Ce monument est un vibrant hommage de la ville de Bordeaux à la  République française.

*

* Au 15è s.  la ville de Bordeaux, quittant enfin le giron anglais auquel elle était longtemps restée fidèle et soumise, se voit réprimandée et sévèrement punie par de nombreuses restrictions, contraintes administratives allant jusqu'à  l'exil,  par le pouvoir royal.

Image : y3m6a9t3.rocketcdn.me/

Schéma des fortifications.

Charles VII ordonne la construction d'un gigantesque ensemble de fortifications servant de rempart défensif, le Château Trompette. Seule une infime partie de ses fondations est enfouie sous la Place des Quinconces.

Image : cestenfrance.fr

Château Trompette

" Castet Trompeyte "

Trompette pourrait tirer son nom de la présence, à cet endroit, de nombreux troupeaux qui se disent troupeyta en langue gasconne.

** Montaigne et Montesquieu sont deux philosophes originaires de la région.

*** Colonnes rostrales : elles présentent un rostre, éperon de navire capturé à l'ennemi. Deux statues, Artémis, déesse de la mer, et Mercure, dieu du commerce, sont érigées au sommet des  colonnes de 21 m. de haut. Symboles qui commémorent les victoires navales ainsi que les campagnes  maritimes commerciales couronnées de succès.

Ces deux divinités ne sont que des copies. Les originaux du 19è siècle étant en terre cuite.

**** Les Girondins, groupe parlementaire révolutionnaire, étaient ainsi nommés en raison du grand nombre de ses députés d'origine  bordelaise  (région de la Gironde).  Ils étaient opposés aux Montagnards, qui occupaient les travées hautes de l'Assemblée, à la Convention (1793), conduits par Robespierre.

Image : mapage.noos.fr

Composition de l'Assemblée.

***

 

 

 

 

 

 



 
 
 
Type de contenu
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
J'aime

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.